Les composantes

Equipe GEMBAS

http://www.icbms.fr/

 

 

 

Directeur : Pr Olivier PIVA

Equipe Génie enzymatique, Membranes Biomimétiques et Assemblages Supramoléculaires (dirigée par le Pr Loïc Blum) : Agnès Girard-Egrot & Ofelia Maniti

Les activités du groupe « Membranes Biomimétiques» de l’équipe GEMBAS , impliqué dans l’IMBL concernent :

  • Le développement de modèles expérimentaux de la membrane biologique et conception debiopuces à membranes. Avec plus de 60% de récepteurs membranaires comme cibles thérapeutiques, l’étude des interactions moléculaires au niveau des membranes biologiques est un enjeu capital pour le développement et le criblage de nouvelles molécules médicamenteuses. Les modèles lipidiques membranaires, tels que les monocouches et les bicouches suspendues développées dans l’équipe, permettent d’analyser les capacités d’interaction de biomolécules avec les membranes.  Représentant respectivement un demi- ou un double feuillet membranaire, ces membranes permettent d’étudier les interactions protéine/lipide dans le cadre de la compréhension des relations structure/fonction des membranes biologiques, et de façon plus générale, les interactions avec des molécules membranotropes telles que des principes actifs, des toxines, des sondes membranaires, des vecteurs lipidiques, des hormones lipophiles…. Ces modèles sont aussi adaptés à la réinsertion de protéines membranaires intégrales et au développement de biopuces, qui, couplés à la technique d’imagerie par SPRi, représentent des outils analytiques pour le criblage de nouveaux antagonistes ou de molécules thérapeutiques à visée membranaire.
  •  
  • Le développement de nouveaux vecteurs lipidiques pour la délivrance ciblée de principes actifs. Bien que le nombre d'études sur les systèmes d'administration des médicaments ait augmenté de façon exponentielle ces dernières années, il manque une approche systématique pour comprendre les interactions entre les vecteurs et les membranes biologiques afin d’améliorer leur capacité de transport au travers des membranes. Cet axe de recherche original a pour but de concevoir des vecteurs ayant des capacités augmentées de délivrance. La direction proposée est de favoriser les phénomènes de fusion membranaire par rapport à l’endocytose en concevant des vecteurs dont la fluidité membranaire se rapproche de celle de la cellule cible. En effet, certains dérèglements pathologiques, comme le cancer par exemple, sont à l’origine des modifications de la fluidité et de l’organisation des membranes biologiques.

Ces activités ont trait à la reconnaissance biomoléculaire. Elles relèvent d'une approche interdisciplinaire à l’interface de la biochimie et de la physico-chimie. Elles s’inscrivent dans le domaine des nanobiotechnologies et de l’interfaçage bio-électronique

Contacts

Agnès Girard-Egrot

ICBMS (Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires)
Courriel : agnes.girard-egrot@univ-lyon1.fr  

Loïc Blum

ICBMS (Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires)
Courriel : loic.blum@univ-lyon1.fr